Pour les Jeunes Adultes

Publié le par Picwic

Au cours de l’âge adulte, la femme et l’homme auront plusieurs étapes importantes dans leur vie. Les rituels important qu’ils aient à vivre, seront de deux catégories celui d’ordre spirituel avec l’émancipation et celui d’ordre affectif que l’on nommera l’union :

 

L’Emancipation

C’est un passage qui se déroule à vingt-et-un an, pour les garçons et les filles. Cette cérémonie marque la pleine prise d'autonomie de l'enfant. C'est le temps de réfléchir au sens qu'on veut donner à sa vie, à ses engagements. C’est le départ du foyer parental, pour la création d’un autre. C’est aussi la présentation au cours d’une cérémonie des choix d’engagement dans la foi païenne et son cheminement sacerdotale ou non. Pour cela l’adulte sera confronté à plusieurs cérémonie, dont les premiers sont la dédicacion et ensuite le cheminement.

Dédicacions
 Cette cérémonie, uniquement destinée aux adultes, leur permet de déclarer leur foi païenne. Ils entrent ainsi dans la Communauté des Fidèles, ce qui leur permet de solliciter toutes ces rituélies pour eux-mêmes et leurs familles.

Au cours de cette cérémonie on leur présente les chemins de la foi qui s’offre à lui, et le credo des druides. Le credo est une liste de valeurs nécessaire à une vie harmonieuse avec la nature. Les deux voix qui lui sont proposé sont ceux de sympathisant ou de novice.

 

Les sympathisants : peuvent venir aux célébrations dites ouvertes sans aucune contrepartie, l’admission à un rituel se fait après en avoir fait la demande auprès d’un membre de la clairière, celui-ci ayant obtenu de la part du druide responsable ou de l’officiant lors du rituel concerné, le droit d’accès du dit sympathisant. Ils peuvent s’ils le souhaitent et suivant un temps donné (plusieurs cérémonies) demander l’accès au noviciat. Il doit dès lors se préparer à une initiation qui sera effectuée après étude de sa candidature par chacun des membres de la clairière.

Le novice : après l’initiation, le novice peut assister aux huit fêtes traditionnelles, et ce sans en demander l’autorisation préalablement. Il se doit de respecter le cercle et d’écouter, de même qu’il peut avoir accès à l’intérieur du cercle lors des rituels s’il le souhaite. Après un temps donné (plusieurs cérémonies), il peut entamer un cheminement sacerdotal s’il le désire devenir marcassin, vates ou barde, en fonction de sa sensibilité et selon l’acceptation des membres de la clairière.

Le cheminant :

Le cheminement est comme son nom l’indique une route avec des étapes.

Ces étapes permettent d’évoluer dans le sacré intérieur et extérieur de l’Homme. C’est une façon de s’approcher de la terre et de prendre des responsabilités pour la communauté.

Le cheminant subira ainsi plusieurs renaissance qui le mènera vers une voix profonde de la spiritualité druidique.

 

 

L'Union

Il s'agit d'un rite placé sous la bénédiction des Divinité. 

 Toambiuedma, c’est le liage de mains : Cette cérémonie est un mariage religieux, ce qui implique au préalable une union civile. Cette cérémonie implique qu'un au moins des futurs époux ait déclaré sa foi païenne. Des témoins peuvent accompagner les futurs époux durant cette cérémonie, et il leur revient de définir ce qu'ils seront pour le futur couple.

Au cours de cette cérémonie on prend le temps d’unir le principe masculin au féminin. On commémore la vie passé, présente et futur par des rubans symbolique qui lié les deux être pour divers période au choix du couple, un an et un jour, pour la vie ou pour l’éternité. Cette cérémonie à pour représentation astronomique l’éclipse solaire totale. C’est le moment où le soleil et la lune ne font qu’un. Dévorer de passion l’union des deux éléments Feu sont rassemblé de façon a crée une nouvelle unité, un nouveau foyer. L’union est chérie des divinités et présenté à la communauté.

Le déliage des mains : est une cérémonie de séparation du couple. Certaine personne ressentirons le besoin de l’exprimer devant les divinités et de tourner la page. Le rite proposé à ces personnes est une renaissance. Il sont de nouveau confronté aux éléments et à leur unité en eux même.

Consécration d'une maison :
 Lorsque le jeune devenu adulte viens à choisir un lieu pour son foyer il peut ressentir le besoin de purifié se lieu. Cette cérémonie consiste en une bénédiction d'une maison, qu'elle soit neuve ou nouvellement acquise. Cette cérémonie comprend aussi un nettoyage "subtil". Le premier feu de la maison est allumé rituellement durant cette cérémonie.

Publié dans Les rites de passages

Commenter cet article