Les rites sacerdotaux

Publié le par Picwic

Nous avons vue que de la naissance à la mort l’évolution de l’Homme, nous  subissons plusieurs grand moment qui peuvent nous bouleversé.

Mais il y en a encore d’autres qui sont à la fois d’ordre spirituel ou sacerdotal.

Les rites qui entour l’être humain dans sa vie.

L'être humain a fondamentalement besoin de rituels pour son équilibre psychique. Cela va de nos petits rituels quotidiens aux grands rites collectifs, en passant par les rites familiaux, sociaux, professionnels etc. Par ailleurs, les fêtes permettent de rythmer le temps, de créer un moment de rupture avec la vie quotidienne, de marquer les cycles naturels qui ont été célébrés de tout temps. Elles s'inscrivent dans le cycle annuel de naissance, croissance, mort et renouveau de la Nature. Les rituels, associés aux différentes fêtes, permettent de donner une structure régulière au temps qui satisfait notre dimension spirituelle, car pour son épanouissement notre âme a besoin de repères réguliers, de moments exclusivement consacrés à elle.

La roue des saisons :

C’est un temps donné au cours de l’année qui s’écoule, dans la religion druidique ont compte 4 rites lunaire et 4 rites solaire dans une année.

Ces rites permettent de représenté l’évolution des divinités dans leur relation les uns avec les autres, et de s’approprié les symboles druidique et celtique.

Ils sont réalisé dans un cercle qui définis un espace sacré où les fidèles païens  évoluent pour honorer les divinités.

 Les rites sacerdotaux

Nous avons vue qu’une fois adulte, l’homme et la femme peuvent une fois leur foi païenne prononcé suivre un cheminement sacerdotal. Celui-ci se compose de la façon suivante :

 Les Marcassins :

après l’intronisation, les disciples vates ou bardes seront dirigés vers leur « tuteurs ». Ils auront le devoir d’écoute et d’apprendre, de noter et de participer aux 8 cérémonies de la clairière (dans la mesure du possible), après un temps plus ou moins long (entre 2 et 5 ans) selon sa motivation, et l’avancée de son apprentissage dans la tradition, le disciple pourra demander l’intronisation en tant que vates ou barde. Leurs couleurs est lié avec la couleur de leur futur art, à savoir le bleu pour les bardes, le vert pour les vates (ceinture ou cape).

Le Vates :

est un officiant actif dans une cérémonie, il s’occupe des offrandes (sacrifices biodégradable), il travaille dans les domaines de la médecine, la géobiologie, la divination (diverses techniques), la magie écrite et ou parlé, la nature, la connaissance de l’univers (l’eula sdirianom = l’astrologie ou l’astronomie) sa couleur est le vert.

Le Barde:

est un officiant qui travaille le don de l’esprit, l’intuition, les contes et légendes, la poésie, la musique, ainsi que tout les arts quels qu’ils soient, la magie verbale, mais aussi la satyre. C'est le garant de la tradition. Sa couleur est le bleu.

Le Hérault:

est le gardien du cercle, il entre en premier et fait les appels à la paix, procède aux mouvements dans le cercle pendant la cérémonie, il fait respecter l’ordre tout au long de la cérémonie. Sa couleur est le rouge.

Et enfin, le druide:

Il à la responsabilité spirituelle de la clairière. Il dirige les rites et à pour devoir d’assister ses membres dans leurs besoins spirituels et dans leur cheminement initiatique.

D’autre titre sont traditionnellement attribué :

Le Gutuater:

 Littéralement le « père de la parole », sa fonction pendant le rituel est de chanter des louanges, faire des incantations et des sacrifices.

Le Pendragon :

est le pont entre le ciel et la terre, il est le garant du cercle et de son harmonie pendant le rituel.

Le Maël-Korr :

est le prince de Nains ou le prince des esprits de la nature, son rôle est de respecter et de faire respecter les lieux et ses habitants, ainsi que ses travaux et explications sur le domaine de l’autre monde ou du Sidh, il est de par sa nature le maître du feu.

L’eubage :

druide ou brandrui (druidesse) en devenir, se doit d’apprendre la rituellie et d’écouter son tuteur, après un temps plus ou moins long, il passera druide. Sa couleur est la couleur de son ordre (vert ou bleu) avec un morceau de blanc.

L’archiviste :

Se doit de noter et d’enregistrer toute les modifications et nouveautés dans la clairière, il doit avoir un certain nombre de documents sur la tradition et les autres clairières.

La Dame Brigit :

c’est la jeune dame, l’incarnation du printemps, la fleur, elle distribue les nourritures terrestre, dans la corbeille ; du sel et le pain et les fleurs propres aux différents rituels.

La Dame Korridwen :

c’est la dame dans ses incarnations de mère et de femme, elle est la garant de la bonne harmonie du cercle, elle est responsable de la chaîne d’union. Elle présente la pomme coupée, symbole de connaissance, elle peut prodiguer conseils et message.

La Dame Dana :

c’est l’ancienne, la dame vieillissante, l’hiver, la vieille mère, celle qui initie et qui protège, c’est la nature et le visage de la sagesse, elle veille au parcours des nouveaux initiés. C’est l’incarnation de la terre, elle est responsable de l’hydromel et des noix ou noisette, framboise et fleurs…..

Conclusion

Les rites de passage sont des moments indispensables au rythme de vie de l’être humain. On se doit en tant que cheminant de guider à cette évolution.

Notez que tout est ouvert pour cela. Il suffit de prendre contact avec un Druide, lui expliquer le contexte. Charge au Druide de proposer la rituélie adaptée, en accord avec le Fidèle.

Les rituels restent des moments forts en ressentis et différents de ceux que l'on créé lors d'une pratique individuelle. Ils sollicitent la dimension physique, mentale, émotionnelle et spirituelle de notre être. En créant un Temps Sacré dans un Espace Sacré, ils ouvrent une 'Porte' permettant de se consacrer pleinement à notre être intérieur; de communier avec notre nature divine et avec l'environnement, avec le monde visible et invisible. Liens subtils entre le Ciel et la Terre, les rituels sont la respiration de l'âme.

"Il y a un temps pour tout, 

un temps pour le profane
et un temps pour le sacré..."

Publié dans Les rites de passages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article